Bandeau_FM  
 

Bouton prairie

Bouton_cultures_fourrageres

Bouton_gibier

Bouton_divers
 

Avec le soutien de

SPW DER

 

 

La fauche

Le pâturage
La fauche


Généralités

Avec la prairie de fauche, l’éleveur doit viser un maximum d’autonomie pour assurer la couverture de ses besoins en énergie et protéines. Dans de nombreuses exploitations, laitières principalement, l’augmentation de la taille des troupeaux conduit, pour différentes raisons, à un recul du pâturage au bénéfice de la prairie temporaire de fauche. La prairie temporaire de fauche est implantée pour une durée limitée qui peut aller de 6 mois à 5 ans selon les espèces choisies. En Wallonie, au niveau légal, après 5 ans, une prairie temporaire devient permanente.

Caractéristiques

La prairie temporaire de fauche est généralement composée d’une flore assez simple (sauf dans le cas particulier des mélanges complexes) comprenant 1 ou 2 espèces de graminées associée(s) ou non à 1 ou 2 légumineuses. La pérennité des espèces semées est très variable selon le climat, l’exploitation et la variété.

Pourquoi faucher ?

Traditionnellement, la fauche permet quant à elle de constituer des réserves pour l'hiver. Cependant, dans certaines exploitations, laitières notamment, l'augmentation de la taille du troupeau a conduit à l'arrêt du pâturage. Les animaux sont nourris toute l'année avec des fourrages conservés.

L’exploitation optimale des prairies temporaires de fauche

L’objectif d’une exploitation optimale des prairies temporaires de fauche est de fournir un maximum de fourrage de qualité tout en limitant les intrants et les coûts de production. En effet, la culture de ces prairies n’est pas gratuite (coût d’installation, récolte…) et il est important de bien la réfléchir pour la rentabiliser au maximum. Plusieurs étapes sont nécessaires pour transformer l’herbe en un fourrage qui sera conservé en vue d’une distribution ultérieure.

Conservation des fourrages

Les aspects relatifs à la conservation des fourrages sont traités dans la partie alimentation.

Documents téléchargeables

Crémer S., 2015. La prairie temporaire de fauche. 9 p.

Crémer S., 2015. Principes de base pour une fauche plus respectueuse du fourrage. 3 p.

Crémer S., Knoden D., 2012. Influence de la hauteur de fauche. 2 p.

Crémer S., Knoden D., 2012. Le matériel de fauche. 2 p.

Crémer S., Knoden D., 2012. Influence du stade de développement des plantes sur la qualité des fourrages récoltés. 2 p.

Crémer S., Knoden D., Decamps C., 2009. Variétés recommandées en ray-grass d'Italie et en trèfle violet : des variétés adaptées aux prairies temporaires de fauche. 5 p.

Deprez B., Parmentier R., Lambert R., Peeters A., 2007. Les prairies temporaires : une culture durable pour les exploitations mixtes de la Moyenne-Belgique. Les dossiers de la recherche agricole n° 2. Ministère de la Région wallonne. 84 p.

Knoden D., 2009. Le séchage du foin en grange : principes de base. 5 p.

 

 
Variétés recommandées
Flore
semis_sursemis
Fertilisation
Entretien
Exploitation
Desherbage
Alimentation
MAE

 

 
 
 
  Mentions légales
Fourrages Mieux 2020