Bandeau_FM  
 

Bouton prairie

Bouton_cultures_fourrageres

Bouton_gibier

Bouton_divers
 

Avec le soutien de

SPW DER

 

 

L'entretien des prairies

L'entretien des prairies avant l'hiver
Le hersage
L'ébousage
Le roulage
Le chaulage
Campagnols et sangliers
Le sursemis
Fauche des refus


Pourquoi entretenir sa prairie ?

Tout au long de l’année, la prairie subit des contraintes et des agressions (sécheresse, humidité excessive, piétinement, surpâturage…) dont il est nécessaire de corriger les effets par un entretien afin d’obtenir au printemps suivant, une herbe de qualité et, par-là même, préserver la longévité du couvert. Ebouser, étaupiner, émousser, niveler, aérer, rouler, éliminer les adventices, favoriser le tallage des graminées, disperser la fumure organique, faucher les refus, réaliser un sursemis, la liste des opérations susceptibles d’être réalisées sur prairie est longue ! De plus, les techniques de pâturage (tournant, continu, au fil…) ou de fauche (foin, ensilage) et les hauteurs de coupe qui y sont associées, influencent directement la productivité et la qualité des fourrages récoltés. La composition botanique des prairies est donc le reflet d’une combinaison de facteurs propres au milieu et des procédés d’exploitation. Une flore dégradée présente toujours une composition déséquilibrée avec un pourcentage excessif de plantes insuffisamment productives ou indésirables. On considère qu’une prairie permanente productive est composée de 75% de graminées dont au moins la moitié de bonnes graminées, de 15 à 20% de trèfle blanc et de 5 à 10% de dicotylées diverses autres que rumex, chardons et plantes toxiques (renoncule âcre, colchique…).

Attention aux conditions de travail

En prérequis, il faut toujours avoir à l’esprit que, lors du travail de la prairie par un outil traîné (herse, ébouseuse…) il faut toujours respecter deux conditions essentielles :

  • La prairie doit être rasée; il faut agir avant la pousse ou la repousse ;
  • Les conditions climatiques doivent être favorables, c’est à dire suffisamment humides: il faut à tout prix éviter le travail par vent du nord ou de l’est (bise) et par temps de gel !

Documents téléchargeables

NouveauCrémer S., 2015. L'entretien des prairies. 18 p.

 

 
Variétés recommandées
Flore
semis_sursemis
Fertilisation
Entretien
Exploitation
Desherbage
Alimentation
MAE

 

 
 
 
  Mentions légales
Fourrages Mieux 2016