Bandeau_FM  
 

Bouton prairie

Bouton_cultures_fourrageres

Bouton_gibier

Bouton_divers
 

Avec le soutien de

SPW DER

 

 

Qui sommes-nous ?

Fourrages Mieux est une ASBL active dans le conseil et la vulgarisation des techniques agricoles liées principalement aux prairies mais aussi à la culture de luzerne, de céréales immatures ou de betteraves fourragères.

Pourquoi un Centre Pilote sur les fourrages ?

La prairie occupe une place primordiale dans l’agriculture wallonne. En effet, Les prairies représentent près de 50 % de la SAU en Wallonie et dans certaines régions comme le Pays de Herve, cette proportion peut atteindre 95 %. Elle est la base de l’alimentation des ruminants. La problématique de la production fourragère qui regroupe les prairies, les céréales immatures ainsi que les betteraves fourragères est au centre des préoccupations de Fourrages Mieux (FM). Le centre pilote est le lieu de rencontre entre les agriculteurs, le secteur privé (producteurs de semences fourragères, d’engrais, de produits phytos…) et ses différents partenaires. FM assure donc la promotion de la conduite optimale des herbages en région wallonne.

Aux services des agriculteurs depuis plus de 15 ans...

L’ASBL Fourrages Mieux (FM) a été créé le 4 juillet 1997 à l’initiative du Ministère Fédéral des Classes Moyennes et de l’Agriculture suite à la réorganisation de ses services extérieurs de vulgarisation. Depuis avril 2004, FM est reconnu comme Centre Pilote pour le secteur des fourrages par le Service public de Wallonie (SPW). FM rassemble au sein de l’ASBL les différents acteurs de Wallonie qui s’occupent de vulgarisation et/ou de recherche au niveau des prairies et des fourrages. Le siège social de l’ASBL est établi au Centre d’Economie Rural à Marloie.

Fourrages Mieux et son équipe

L'équipe de Fourrages Mieux est constituée de 4 personnes :

  • Pierre Luxen, ingénieur agronome, administrateur délégué ;
  • David Knoden, ingénieur agronome, coordinateur de l'asbl ;
  • Jérôme Widar, ingénieur agronome des Eaux et Forêts, subvention "Dégâts de gibiers" ;
  • Arnaud Farinelle, ingénieur agronome, chargé du projet "Fourrages Natura 2000 et MAE" ;
  • Guillaume Meniger, gradué en agronomie.
Pierre
David
Pierre Luxen
080 / 22 78 96 ou 0477 / 277 449
agraost@skynet.be
David Knoden
061 / 210 833 ou 0473 / 53 64 95
knoden@fourragesmieux.be
Jerome
Guillaume
Jérôme Widar
081 / 62 50 24 ou 0472 / 58 84 06
widar@fourragesmieux.be
Guillaume Meniger
061 / 210 836 ou 0472 / 76 51 56
meniger@fourragesmieux.be
Arnaud
 
Arnaud Farinelle
061 / 210 836 ou 0496/80 11 61
farinelle@fourragesmieux.be
 

La réalisation d’expérimentations dans les conditions de la pratique

Le choix des espèces et des variétés les plus adaptées, l’optimisation de la gestion des surfaces enherbées et la prévision de stocks de qualité permettent de produire plus et mieux, tout en réalisant des économies. FM met en place, via ses partenaires, différents essais de terrain. Des parcelles de testage de variétés d’espèces fourragères telles que le ray-grass anglais, le ray-grass italien, le dactyle, la fléole, le trèfle blanc, le trèfle violet, etc… sont installées chez chacun de ces partenaires. Les rendements en matière sèche et la qualité de chaque variétés sont comparés. L’appétence au pâturage, la résistance à l’hiver, la persistance et l’agressivité des graminées ou des légumineuses sont les autres critères pris en compte pour la recommandation des meilleures variétés adaptées aux conditions pédo-climatiques de la région wallonne. Pour la plupart des espèces, ces essais sont installés pour 4 ans avec une première année d’implantation sans prise de données et ensuite, 3 années de testage. Au terme de ces 4 années, les données de tous les partenaires sont mises en commun et un classement selon les critères retenus permet de choisir les variétés recommandées et de diffuser cette sélection aux agriculteurs et aux négociants de semences. Des collaborations concernant le testage variétal avec des organismes étrangers existent déjà et seront développées dans les années à venir.
Des sociétés actives dans le secteur des fourrages font également appel à FM pour tester leurs nouveaux produits (engrais avec oligo-éléments, produits phytos avec de nouvelles molécules, etc…). Ces essais sont installés soit chez des agriculteurs soit chez un de nos partenaires scientifiques.

La mise en place de projets de démonstration

Des essais démonstratifs sont organisés chaque année au sein de FM ou chez les partenaires qui associent le Centre Pilote à leur activité de vulgarisation. Ces dernières années, FM a organisé des démonstrations de semis, de sursemis ou de désherbage. Celles-ci permettent de vulgariser des techniques encore peu connues dans certaines régions ou plus simplement de rappeler les bonnes pratiques à mettre en place pour la réussite de son action.

L’encadrement des agriculteurs sur le plan technique, économique et environnemental

Fourrages Mieux poursuit, comme les autres Centres Pilotes, un but d’encadrement rapproché des agriculteurs. Les membres de l’ASBL ont la possibilité de faire appel à nos services. L’inscription en tant que membre adhérent est ouverte à tout le monde. La cotisation est de 5 € par an. Beaucoup de questions se résolvent via un appel téléphonique mais ceux qui le souhaitent peuvent demander une visite de leur exploitation. Ces visites permettent de discuter de problèmes ponctuels. Généralement, une visite des prairies de la ferme est prévue.

Le développement du secteur par des programmes coordonnés et des actions ponctuelles

Les différents partenaires expérimentateurs se réunissent au sein de FM pour coordonner les protocoles d’essai du testage variétal. Cette coordination de FM permet une meilleure crédibilité vis-à-vis du secteur des semences fourragères. Un comité technique composé de tous les organismes partenaires ainsi que des agriculteurs du Conseil d’administration et des représentants du service de vulgarisation de la DGARNE se réunit au minimum une fois par an. Cette réunion permet d’échanger les différents points de vue, d’orienter les activités du centre et d’élaborer le programme technique de l’année suivante. FM participe activement à l’organisation de la Journée de l’Herbe le mardi de la Foire Agricole de Libramont (tout les 4 ans). Les relations qu’entretient FM avec ses partenaires techniques aussi bien belges qu’étrangers (France, Suisse, Allemagne), avec les sociétés en amont et en aval de la production fourragère et avec les agriculteurs sont mises en avant lors de cette manifestation.

La vulgarisation de l’information

Les démonstrations de matériel organisées par FM sont relayées par la presse agricole. Les résultats des recherches des différents partenaires sont diffusés via des conférences, des séances d’information dans des CETA, des visites d’essais, dans les foires agricoles ou via le site Internet. Par exemple, FM est présent chaque année à la Foire Agricole de Libramont et de Battice et est représenté dans d’autres foires via ses partenaires. Chaque membre adhérent de l’ASBL reçoit un résumé technique du rapport annuel du Centre Pilote. Ce résumé contient des articles qui traitent de différents sujets. FM participe également à la rédaction de divers livrets de l’agriculture édités par le SPW. De plus au cours de l’année, différents articles de vulgarisation paraissent dans la presse agricole.

L’amélioration des techniques existantes et l’examen des possibilités de mise en œuvre de nouvelles techniques

Les techniques de semis et de sursemis sont très diverses selon les régions, le matériel à disposition des exploitations et le fourrage désiré (semis normal ou sous couverture de céréales-pois). De plus en plus, le recours au labour et au semis classique laisse place aux techniques simplifiées (herse étrille, épandage de lisier avec semences…). Cette diversité soulève nécessairement des questions auprès des agriculteurs. Fourrages Mieux teste ces techniques et soumet ses conclusions aux agriculteurs.

Grâce au financement du SPW, le centre pilote coordonne des actions très diversifiées dans le domaine des fourrages. Pour atteindre l’objectif prioritaire d’être présent dans les exploitations, chaque partenaire apporte sa spécificité et ses compétences à FM.

Les résumés des rapports d'activités

Chaque année, Fourrages Mieux rédige deux rapports d'activités. Un administratif destiné aux pouvoirs publics, l'autre, plus technique, est destiné aux agriculteurs. Celui-ci reprend différents articles traités durant l'année écoulée. Les résumés techniques sont téléchargeables ci-dessous.

Documents téléchargeables

Meniger G., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2016. Rapport technique 2015-2016. 19 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2015. Rapport technique 2014-2015. 17 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2014. Rapport technique 2013-2014. 18 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2013. Rapport technique 2012-2013. 20 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2012. Rapport technique 2011-2012. 15 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2011. Rapport technique 2010-2011. 20 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2010. Rapport technique 2009-2010. 21 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2009. Rapport technique 2008-2009. 18 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2008. Rapport technique 2007-2008. 25 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2007. Rapport technique 2006-2007. 19 p.

Crémer S., Luxen P., Widar J., Knoden D., 2006. Rapport technique 2005-2006. 24 p.

 

 

 
Vide
 

 

 
 
 
  Mentions légales
Fourrages Mieux 2016