Bandeau_FM  
 

Bouton prairie

Bouton_cultures_fourrageres

Bouton_gibier

Bouton_divers
 

Avec le soutien de

SPW DER

 

 

Le semis

Le semis
Le sursemis


En quoi consiste le semis ?

L’implantation d’une nouvelle prairie peut être envisagée à différents points de vue selon la situation de départ : semis après culture ou après prairie. Après culture, on peut retravailler le sol de manière profonde ou superficielle, ou encore réaliser un semis direct. Le choix de la technique va essentiellement dépendre du précédent, de la nécessité de niveler le terrain, d’enfouir les résidus de récolte… Le semis direct, par exemple au semoir Vrédo, sera effectué sur un sol ferme et porteur (céréales…), il ne convient pas aux sols travaillés (après pommes de terre…). Dans le cas d’une prairie installée, si la proportion de bonnes graminées et de légumineuses est inférieure à 30 %, il sera nécessaire de la ressemer. Il faudra également identifier et, si possible, éliminer les causes de dégradation de l’ancienne prairie. Ressemer une prairie après une autre implique la destruction complète de la végétation en place.


Le semis d'une prairie sous couvert: qu'est-ce que c'est et comment ça marche ?

Le semis de prairie sous couvert consiste à semer simultanément (ou pas) un mélange prairial avec une ou plusieurs plantes de couvertures afin de favoriser l'installation de ce mélange prairial. Cette technique apporte un gain de rendement en première exploitation, une réduction/suppression des intrants (engrais, herbicides) et une valorisation possible du couvert au niveau de la PAC (Eco-régime, Agriculture biologique).

Ci-contre, une photo prise le 11 mai 2020 sur une prairie semée en avril 2020 sous couvert d'avoine et de pois fourrager. Le mélange prairial se développe en sous étage du mélange céréale/protéagineux.

Depuis 2017, Fourrages Mieux réalise à ce sujet des suivis de parcelles auprès d'agriculteurs situés sur la zone géographique du Parc naturel Haute Sûre forêt d'Anlier et depuis 2021, des essais sont mis en place par les partenaires expérimentateurs de Fourrages Mieux (Centre de Michamps et UCLouvain) afin de tester des mélanges de couverture en conditions expériementales.

Le semis de prairie sous couvert vous intéresse ?

Consultez nos fiches techniques ci-dessous ou appelez-nous au 061 / 210 836

 

Documents téléchargeables

NouveauKnoden D., Meniger G., août 2022. Le semis de prairie sous couvert: résumé technique. 2 p.

NouveauKnoden D., Meniger G., P. Pochet (SPW), P. Nihoul (SPW), août 2022. L'implantation d'une prairie sous couvert: une piste d'adaptation aux sécheresses. 3 p.

Knoden D., Meniger G., Farinelle A., Glesner N., Delforge L., 2022. Variétés recommandées pour prairies de fauche et pâturées en 2022. 5 p.

Widar J., Cremer S., Knoden D., Luxen P. (2017) « La rénovation des prairies », Les Livrets de l’Agriculture n° 21, Service public de Wallonie, Direction générale opérationnelle de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement, 116 p.

Crémer S., Knoden D., 2015. Implantation des prairies : composition des mélanges et densité de semis. 7 p.

Crémer S., Knoden D., Luxen P., 2008. Associations, mélanges simples, mélanges complexes : comment faire le bon choix ?. 7 p.

Crémer S., Knoden D., Luxen P., 2007. Le pois protéagineux utilisé comme plante abri pour l'implantation d'une nouvelle prairie. 4 p.

INRA, 2014. Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France. 6 p.

Knoden D., Stilmant D., Herman J., Belge C., 2005. A comparative study of simple and complex ‘grass-legume’ mixtures implanted with or without cover crop (Etude comparative de mélanges "graminées-légumineuses" simples et complexes implantés avec ou sans plante abri). Grassland science in Europe volume 10. 29-31 août 2005. 4 p.

 

 

 

 

 
Variétés recommandées
Flore
semis_sursemis
Fertilisation
Entretien
Exploitation
Desherbage
Alimentation
MAE

 

 
 
 
  Mentions légales
Fourrages Mieux 2020